L’incroyable évasion de Slavomir Rawicz

AVT_Slavomir-Rawicz_9596

Paru en 1956, le livre « A marche forcée » de Slavomir Rawicz se déroule dans les années quarante. L’auteur retrace l’incroyable évasion d’un camp Russe par un groupe de sept prisonniers. Ils marchèrent du nord de la Russie jusqu’aux Indes.

carte-asie

Ce livre fut présenté à sa sortie comme un témoignage. Selon son récit, Slavomir Rawicz fut emprisonné en 1942 en Sibérie pour espionnage.

Mais des détracteurs affirmèrent que Rawicz aurait été fait prisonnier pour meurtre.

D’autres prétendirent qu’il n’aurait jamais été prisonnier mais qu’il se serait emparé des notes d’un autre évadé nommé Witold Glinski.

Pour ceux qui s’intéresseraient à cette affaire, je recommande la lecture de cet article du journal Libération.
Il est fait allusion à l’adaptation cinématographique par Peter Weir en 2010. Suite à cette controverse, Weir a même décidé de changer le nom du personnage principal.

Cette oeuvre subit encore une autre attaque ; certains voyageurs jugèrent ce parcours tout simplement impossiblesrawicz

Heureusement Sylvain Tesson, refit le parcours à pied et le décrivit dans le livre l’axe du loup.

Alors, mythe ou réalité ?

Dans tous les cas, l’esprit de  Slavomir Rawicz sera au Café de la Page à partir du dimanche 14 août à 14 h, pour le chapitre trois de notre émission radio :  la table des écrivains voyageurs, par la neige et le froid.

 

 

 

 

 

3 commentaire sur “L’incroyable évasion de Slavomir Rawicz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *