1er mai : QUAND LA PEUR VIRE A LA FANTASMAGORIE

café de la page5.1-acteurs-01

Le premier mai à 19h30,

le jour de la fête du travail,

c’était le moment de venir se détendre au théâtre du Kibélé

12 rue de l’Echiquier à Paris

café de la page5.1-acteurs-01

 

 

AU CAFÉ DE LA PAGE

ouvrait ses portes

pour la cinquième fois

 

51-Café de la Page 3-03042016-AS-050

Voici Salomé,

c’était son premier jour comme serveuse

Elle avait extrêmement peur de ne pas être à la hauteur.

Et dans ce lieu où on invoque les esprits d’auteurs célèbres

venus de tous les pays et de toutes les époques,

Une autre elle-même semblait rendre sa peur réelle…

 

 

Autour d’elle,

des clients du bar tels que

Michel de Montaigne,

Stephan Zweig,

Régis de Sa Moreira,

Maupassant,

Edgar Poe

ont raconté des histoires autour du thème :

QUAND LA PEUR VIRE A LA FANTASMAGORIE

 

 

 

 

7 commentaire sur “1er mai : QUAND LA PEUR VIRE A LA FANTASMAGORIE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *